Mégâ Çiva Râtri

Djeʈa ʈewi gueleddjeloprewaho pawitestholêguelêwelembyo lembitambhoudjengo toungo malikamɖemeɖɖemeɖɖemeɖɖeme--trinado weɖɖemerweyemtchekaro tchenɖetanɖewontenôtou noh Çiwoh Çiwom De la forêt de mes cheveuxde l’eau descend mouille mon couoù s’insinue serpent rosaireet je fais taper le tambour‘demeddemeddemeddeme’puis je frappe de mes pieds d’hommele rythme par lequel tous sontrassasiés de Çiva Çiva Sous le talon de mes cothurneste voilà prisonnier, humainoù tu … Continue reading Mégâ Çiva Râtri

Janus

Quand ce cerveau se déchirera encore et que les tremblements et les spasmes ressurgiront, quand ils envahiront mon corps et mon cou, quand ils viendront me rappeler que je suis de la boue et que ma chair putréfiée ira à nouveau nourrir la vigne pour que le cycle recommence, quand les vers recommenceront à entrer … Continue reading Janus

Victoire de Kâlabhairav

Cette poussière grise qui rendles pantalons noirs blancsles pantalons blancs noirset sur ce banc de poudreprès des marcassins bleuset sous les palmiers rougesAvalokitesvarcrie son silence d’espoiravec ses mille bras d’or Cet enfant vieux qui pensesa mère sur un nuageson père sur un éclairet sur ce béton grisprès des cœurs au lointainet sous la terre de … Continue reading Victoire de Kâlabhairav

Les mots sont sordides

Les mots sont sordideset les concepts videset les concepts creuxComme un nuagetu dansessur ce que tu crois diresur ce que tu crois faireet que tu penses écrireComme un nuagetu pensespouvoir dominer l’idéevouloir exprimer la vieet que tu crois menercomme un homme sageLes hommesaujourd’hui sont des chiensaujourd’hui sont sans corpsseulement leurs bouches vomissentComme un carnagetu crainsle … Continue reading Les mots sont sordides